Membres

Membres

Seminaire Anti Corruption Genève

L’Assemblée Générale des Nations Unies, par sa résolution 58/4 du 31 octobre 2003, a adopté la Convention des Nations Unies contre la corruption, et ouvert sa ratification et signature par les Etats et organisations régionales d’intégration économique lors de la Conférence de Mérida.

L’entrée dans l’ordonnancement juridique international de ce cadre inédit d’action, de prévention et de coopération, déjà daté de 15 années, ne fait que rappeler l’enjeu majeur que constituent les dispositifs de formation et de réflexion dédiés à la lutte contre la corruption.

Ali Bin Fetais Al-Marri, Président du ROLACC, est Docteur en droit de la prestigieuse Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il porte un engagement fort et exclusif au service de la lutte contre la corruption depuis plus de 20 ans.

Avant d’être le Procureur général de l’Etat du Qatar, il a exercé les fonctions de Professeur de droit international et de chercheur à l’Université du Qatar, d’expert juridique, de Chef du département juridique du Cabinet de l’Emir de l’Etat du Qatar.

Il préside et siège également dans de nombreuses commissions à vocation juridique et judiciaire. Il est aussi membre de la Commission de droit international des Nations Unies depuis 2002.

Outre sa compétence en droit pénal et en droit processuel, son expertise s’étend à la pratique de l’arbitrage et au droit constitutionnel.